2 – 11 août 2019, MONTRÉALAchetez des billets
X
EN FR
Home   Nouvelles   5 choses à surveiller d’ici la Coupe Rogers 2019

5 choses à surveiller d’ici la Coupe Rogers 2019

23 Nov 2018
Écrit par: Tennis Canada
Écrit par: Tennis Canada
Classé sous:

Alors que la saison 2018 tire à sa fin, on peut déjà dresser la liste des choses à surveiller d’ici la Coupe Rogers 2019. En voici donc cinq qui retiennent notre attention.

  1. Le retour de Novak Djokovic au sommet du classement mondial
    Après avoir abruptement mis fin à sa saison 2017 en juillet, Novak Djokovic a effectué un retour au jeu en janvier dernier aux Internationaux d’Australie même si, de son propre aveu, il n’était pas complètement remis de sa blessure au coude. Le Serbe a de nouveau dû subir une intervention chirurgicale, mais est revenu en force deux mois plus tard. Malgré une présence au carré d’as du Masters 1000 de Rome, Djokovic ne parvient pas à décrocher un titre, accumulant les défaites jusqu’à son passage sur le gazon londonien. C’est à Wimbledon qu’il met fin à une disette de deux ans en tournois du Grand Chelem en s’emparant du titre. Le Serbe est loin de se douter que ce triomphe sera un tremplin pour le reste de sa saison. Djokovic enfile coup sur coup les trophées du Masters 1000 de Cincinnati, des Internationaux des États-Unis et du Masters 1000 de Shanghai en plus d’atteindre la finale du Masters 1000 de Paris. Profitant de la fin de saison précoce de Rafael Nadal, le joueur de 31 ans s’empare à nouveau du premier rang mondial pour la première fois 2016. Pour clore la saison, le Serbe dispute les Finales de l’ATP à Londres. Grâce à des gains aux dépens d’Isner, de Zverev, de Cilic et d’Anderson, Djokovic se retrouve de nouveau confronté à Zverev en finale, mais s’incline en des comptes de 6-4 et 6-3. Le Serbe parviendra-t-il à poursuivre sur sa lancée victorieuse en 2019 ? Souhaitons-lui de mettre la main sur son cinquième trophée de la Coupe Rogers !
  1. L’ascension d’Alexander Zverev vers son premier titre de Grand Chelem
    Alexander Zverev, qui a atteint un sommet personnel en se hissant au troisième échelon mondial en 2017, est toujours en quête de son premier titre en tournois du Grand Chelem. Bien qu’il ne soit âgé que de 21 ans, plusieurs attendent avec impatience que le champion en titre de la Coupe Rogers de Montréal remporte enfin son premier grand tournoi. L’Allemand a toutefois terminé la saison avec un coup d’éclat en récoltant le plus important titre de sa carrière aux Finales de l’ATP, à Londres, en prenant la mesure de Cilic, Isner, Federer et Djokovic, ajoutant ainsi un quatrième trophée à son palmarès de 2018. Sera-t-il en mesure de défendre sa couronne montréalaise avec un Grand Chelem en poche en 2019 ? À suivre…
  1. La percée de Stefanos Tsitsipas vers le Top 10
    Le Grec Stefanos Tsitsipas, qui a amorcé l’année 2018 au 91e rang mondial et qui disputait encore des tournois du Circuit Challenger, en a surpris plus d’un au cours des derniers mois. Son 15e échelon de l’ATP le place désormais parmi les joueurs à surveiller pour la prochaine saison. C’est d’abord au tournoi ATP 250 de Barcelone que le jeune joueur de 20 ans s’est fait remarquer. Éliminant coup sur coup quatre joueurs du Top 5, dont Dominic Thiem, Tsitsipas a atteint la finale contre Rafael Nadal. Quelques mois plus tard, à Toronto, il en a remis en accédant à son premier match de championnat d’une épreuve du Circuit Masters 1000 en indiquant la sortie à quatre joueurs du Top 10. Pour compléter son impressionnante fiche de la saison 2018, la 15e raquette mondiale a également ajouté à sa feuille de route le trophée du tournoi ATP 250 en Suède ainsi que la couronne de la Finale Next Gen opposant les meilleurs espoirs de la saison. Réussira-t-il à se hisser au Top 10 l’an prochain ? C’est à suivre… mais parions que les amateurs de tennis montréalais l’auront bien à l’œil au moment de son premier passage dans la métropole en 2019 !
  1. Les prestations de Félix Auger-Aliassime et des autres Canadiens au cours de la saison
    Milos Raonic, Denis Shapovalov, Vasek Pospisil et… Félix Auger-Aliassime, entre autres, reviendront à la maison en août prochain. Il sera donc intéressant de voir dans quelles conditions ils s’emmèneront à la Coupe Rogers. Alors que Raonic a déjà atteint la finale du tournoi et que Shapovalov et Pospisil ont pris part à la demi-finale, tous les espoirs sont permis pour le jeune Auger-Aliassime. En 2019, il participera à sa troisième Coupe Rogers, mais à sa première en sol montréalais et les Québécois ont bien hâte de le voir à l’œuvre. Après avoir connu une remarquable saison 2018, année de transition chez les pros, le jeune joueur de 18 ans s’est emparé de deux titres du Circuit Challenger et a terminé l’année à la porte du Top 100. Le Montréalais s’est également illustré en se qualifiant pour le tableau principal de son premier Grand Chelem, à Flushing Meadows, en septembre dernier. Opposé à son compatriote et bon ami Shapovalov au premier tour, Auge-Aiassime a malheureusement dû jeter la serviette en raison d’un problème de santé. « Je finis quand même à la porte du Top 100. Je sens que j’ai le niveau. Je suis peut-être à quelques victoires du Top 100. J’ai ma place parmi ces joueurs-là, j’en ai battu plusieurs. C’est encourageant pour la suite », a-t-il d’ailleurs analysé. Espérons que le Québécois puisse connaître un début de saison 2019 à la hauteur de ses attentes et qui sait… peut-être quelques surprises devant ses partisans à Montréal ?
  2. Le retour de Rafael Nadal après ses blessures
    Rafael Nadal a surmonté plusieurs blessures en 2018. En effet, des douleurs aux genoux ainsi qu’aux abdominaux l’ont tenu plusieurs fois à l’écart au cours de l’année. Malgré tout, l’Espagnol s’est emparé de cinq titres en cinq mois, notamment ceux de Roland-Garros et de la Coupe Rogers de Toronto. Somme toute, l’ancien numéro un mondial n’a pas à rougir de sa saison. Nadal n’a pas été revu sur les terrains depuis les Internationaux des États-Unis lors desquels il a dû se retirer de la demi-finale. Sera-t-il en mesure d’effectuer un autre retour remarquable en 2019 ? Défendra-t-il avec succès son titre à Montréal ? On verra bien…Plusieurs surprises ou imprévus peuvent survenir dès le début de la saison 2019 et nous surveillerons de près toute l’action d’ici à la prochaine édition de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale à Montréal. Et vous, que garderez-vous à l’œil d’ici le mois d’août ?