2 – 11 août 2019, MONTRÉALAchetez des billets
X
EN FR
Home   Nouvelles   Le parcours Cendrillon d’Ana Ivanovic

Le parcours Cendrillon d’Ana Ivanovic

22 Juin 2018
Écrit par: Tennis Canada
Écrit par: Tennis Canada
Classé sous:

La Coupe Rogers, qui fait vibrer les amateurs de tennis de Montréal depuis de nombreuses années, est un incontournable du calendrier estival. Au cours des quatre prochains vendredis, nous vous ferons revivre des parcours Cendrillon qui se sont déroulés dans la métropole. Après Aleksandra Wozniak la semaine dernière, nous vous invitons cette semaine à suivre celui d’Ana Ivanovic à la Coupe Rogers de 2006.

Premier titre d’envergure pour la jeune Serbe

À sa première participation à la Coupe Rogers de Montréal en 2006, Ana Ivanovic a conquis le cœur des amateurs de tennis. Malgré son 19e rang mondial, la Serbe de 18 ans était encore peu connue du public avant de remporter le plus important titre de sa carrière.

Photo: www.anaivanovic.com

Profitant de l’abandon de la favorite Kim Clijsters dès le deuxième tour, la future championne du tournoi a atteint les quarts de finale sans avoir à affronter une tête de série. La jeune Serbe n’a toutefois pas eu la partie facile, car elle a dû affronter plusieurs rivales du Top 30. Après avoir eu raison de Katarina Srebotnik, 14e tête d’affiche, et de Dinara Safina, 9e, en quarts de finale et au carré d’as, Ana Ivanovic s’est qualifiée pour sa première finale d’une épreuve Premier 5 et ce n’est nulle autre que Martina Hingis, ex-numéro un mondiale, qui l’attendait de pied ferme.

Cette finale, reportée exceptionnellement au lundi en raison de la pluie, était la scène d’un premier duel entre Hingis et Ivanovic. C’est la jeunesse qui a prévalu sur l’expérience alors que la Serbe mettait la main sur le trophée grâce à un gain de 6-2 et 6-3 — elle n’avait d’ailleurs concédé qu’une seule manche en route vers la consécration. Ironiquement, au début de la semaine, Hingis avait déclaré qu’Ivanovic était une sérieuse prétendante au titre. Clairement, elle avait vu juste.

Retraitée depuis décembre 2016 et maman de son premier enfant depuis trois mois, Ivanovic possède une couronne de Grand Chelem à son actif, soit celle de l’édition 2008 de Roland-Garros, un triomphe qui lui avait permis de se hisser au sommet du classement de la WTA. Les amateurs de tennis montréalais ont assurément eu la chance d’assister à l’éclosion de la joueuse.

Rendez-vous la semaine prochaine pour le parcours Cendrillon de Tamira Paszek à la Coupe Rogers.