2 – 11 août 2019, MONTRÉALAchetez des billets
X
EN FR
Home   Nouvelles   Mini Coupe Rogers : une occasion de se dépasser et de se découvrir une passion pour le tennis

Mini Coupe Rogers : une occasion de se dépasser et de se découvrir une passion pour le tennis

12 Août 2018
Écrit par: Emna Achour
Écrit par: Emna Achour

Ils n’avaient pas encore perdu toutes leurs dents de lait et la plupart d’entre eux portaient un sac de raquettes qui faisait deux fois leur taille, mais les enfants qui participaient à la Mini Coupe Rogers samedi avaient tous les mêmes étoiles dans les yeux.

Le tournoi, une compétition amicale présentée au Stade IGA pour la première fois en six ans, met en scène des jeunes de moins de 10 ans de niveau récréatif et élite. L’activité a surtout pour but de leur donner la chance de jouer au tennis, d’être actifs et de s’amuser.

Les vainqueurs de chaque catégorie ont reçu une médaille de la Mini Coupe Rogers qui leur a été remise sur le Court central. Ils ont ensuite eu la chance d’assister à la séance de la soirée.

Samao Deschênes n’en est pas à ses premiers coups de raquette. Aujourd’hui âgé de huit ans, il pratique le tennis depuis qu’il a trois ans et demi.

Le jeune homme de Sainte-Catherine a beau en être à sa première Mini Coupe Rogers et à surtout être là pour avoir du plaisir, il n’a pas non plus l’intention de céder la victoire à ses adversaires.

« Je suis là pour gagner », a-t-il dit avec conviction. « Je ne peux pas vraiment parler de stratégie pour l’instant parce que ça va dépendre de mes adversaires, de leur jeu. Il y a des joueurs que je connais, que j’ai déjà affrontés, mais ils vont peut-être changer de stratégie contre moi donc on verra. »

Samao, qui a entendu parler de l’activité en participant à divers tournois tout au long de l’année, est fier de dire qu’il adore pratiquer son sport.

« Dans les sports d’équipe, je trouve que la victoire ou la défaite dépend moins de toi », a-t-il philosophé du haut de ses huit ans. « C’est plus difficile de perdre parfois parce que ça peut arriver que les autres membres de ton équipe soient responsables de la défaite alors que toi, tu as très bien joué. Je trouve aussi que le tennis est un sport original, à mon école il n’y a pas beaucoup de gens qui le pratiquent. C’est un beau sport. »

On peut dire sans se tromper que la Mini Coupe Rogers, qui est née d’une collaboration entre Tennis Montréal, Tennis Québec et Tennis Canada, a réussi sa mission si elle permet aux jeunes de développer leurs habiletés ou, encore mieux, de se découvrir une nouvelle passion pour le tennis.

Et si l’on se fie aux sourires éclatants des dizaines de visages badigeonnés de crème solaire à la noix de coco croisés lors de l’édition 2018 du tournoi, on devrait encore une fois pouvoir dire, mission accomplie !