2 – 11 août 2019, MONTRÉALAchetez des billets
X
EN FR
Home   Nouvelles   Cox: L’ATP blessée, de nombreux retours au jeu

Cox: L’ATP blessée, de nombreux retours au jeu

17 Avr 2019
Écrit par: Damien Cox
Écrit par: Damien Cox
Classé sous:

Il est un peu tôt pour se demander quand Andy Murray sera de retour en action. Après tout, ce n’est qu’en janvier qu’il a choisi de subir une intervention chirurgicale à la hanche, mais craignait que cela mette fin à sa carrière.

Toutefois, le triple champion de la Coupe Rogers a récemment publié des photos de lui frappant des balles de tennis. Il vise donc un retour au jeu malgré les adieux qu’il a reçus en début d’année aux Internationaux d’Australie.

Ce qui est intéressant pour les amateurs de la Coupe Rogers, entre autres, est que si vous regardez le calendrier de rétablissement de Bob Bryan, qui a subi une opération semblable à celle de Murray l’an dernier, il n’est pas impossible que Murray puisse se présenter à Montréal en août.

Bob et son frère Mike se sont réunis en mars après que Bob, 40 ans, eut subi une arthroplastie de la hanche en août dernier.

Pendant que son frère était blessé, Mike a fait équipe avec son compatriote américain Jack Sock pour remporter Wimbledon et les Internationaux des États-Unis.

Bien sûr, il avait toujours été prévu que les frères, cinq fois champion de la Coupe Rogers, se réunissent. Huit mois après l’opération de Bob, les Bryan ont récolté leur 117e titre de double, à Delray Beach, puis leur 188e à l’Open de Miami.

« Ce que Bob accomplit est une source d’inspiration pour beaucoup de joueurs », mentionnait Roger Federer. « Il ne se contente pas de joueur un peu, il gagne et c’est magnifique à regarder. »

Inutile de dire que la guérison de Bob en a surpris plusieurs, de ses médecins à ceux qui doutaient de son retour au jeu.

« Je me suis fait opérer il y a huit mois et je n’étais pas sûr de pouvoir revenir sur le terrain », confiait Bob après son triomphe à Miami. « Remporter ce titre est un rêve auquel je n’osais même pas rêver il y a huit mois. »

Bob Bryan communique régulièrement avec Murray pour le conseiller sur la chirurgie et son rétablissement, notant toujours que le chemin du retour sera plus difficile pour l’Écossais parce que le simple est beaucoup plus exigeant physiquement.

Mais si Bob a réussi à revenir aussi en forme après huit mois, Murray pourrait théoriquement revenir au jeu à temps pour le tournoi de Montréal

À suivre…

Il s’avère que John Isner est un très bon médecin.

Isner pensait s’être fracturé le pied gauche lors de sa défaite en finale de l’Open de Miami contre Federer, et les examens ont confirmé qu’il souffrait d’une fracture de stress. Il devrait être absent du jeu durant quatre à six semaines et pourrait revenir à temps pour le Masters de Madrid.

Pour l’instant, il récupère chez lui, à Dallas.

« Être au repos en cette période de l’année n’est pas si terrible », confiait-il. « C’est juste un peu étrange, parce que j’ai l’habitude de m’entraîner quand je suis à la maison, de faire de l’exercice et d’être très, très actif. »

Il possédait l’un des revers à une main les plus sublimes et fluides du circuit. Toutefois, à une époque où les joueurs du circuit s’illustrent encore dans la trentaine, Nicolas Almagro a été contraint de mettre un terme à sa carrière à l’âge de 33 ans en raison de blessures.

Almagro n’a pas gagné un seul match depuis septembre 2017.

Au cours de sa carrière, il a récolté 13 titres et des bourses de près de 11 millions de dollars en plus de se hisser au neuvième rang mondial. Il a atteint les quarts de finale des Roland-Garros à trois reprises, perdant chaque fois aux mains de Rafael Nadal. C’est en 2011 qu’il a signé son meilleur résultat à la Coupe Rogers en accédant aux quarts de finale, à Montréal.

De retour sur la terre battue pour la première fois depuis 2017, Jo-Wilfried Tsonga a bien fait au Maroc la semaine dernière, notamment en indiquant la sortie à Kyle Edmund, troisième tête de série du tournoi.

Tsonga, qui est âgé de 33 ans, a raté sept mois l’an dernier après une opération au genou. Un peu plus tôt cette année, il a remporté le tournoi du Circuit 250 de l’ATP à Montpellier, en France.

Les amateurs de tennis attendant toujours le retour de Juan Martin del Potro, qui s’est retiré de l’Open de Miami et n’a disputé que trois matchs cette saison. En octobre dernier, l’Argentin a subi une fracture de la rotule droite et a récemment annoncé qu’il commençait un nouveau traitement régénérateur et qu’il espère reprendre la compétition bientôt.