2 – 11 août 2019, MONTRÉALAchetez des billets
X
EN FR
Home   Nouvelles   En route vers la Coupe Rogers : Jo-Wilfried Tsonga revient de loin

En route vers la Coupe Rogers : Jo-Wilfried Tsonga revient de loin

12 Fév 2019
Écrit par: Caroline Angers
Écrit par: Caroline Angers

Bienvenue à En route vers la Coupe Rogers, un récapitulatif hebdomadaire de l’action sur le circuit professionnel de l’ATP avant l’édition 2019 de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, qui aura lieu du 2 au 11 août, au Stade IGA.

Cette semaine, nous revenons sur les trois tournois du Circuit 250 de l’ATP qui se sont déroulés la semaine dernière.

joie de Jo Wilfried Tsonga (Fra)

La semaine dernière : Tsonga remporte son premier titre depuis 2017

L’histoire

Dix-neuvième raquette mondiale, à pareille date l’an dernier, Jo-Wilfried Tsonga pointait au 210e rang il y a un peu plus d’une semaine. La raison ? Une opération au genou gauche en avril 2018, suivie d’une absence de plus de sept mois avant de réintégrer la compétition. Ce week-end le Français a récolté le 17e trophée de sa carrière devant les siens, à Montpellier.

Après s’être trouvé au pied du gouffre au premier tour face à son jeune compatriote Ugo Humbert, Tsonga a fait preuve de courage et de détermination pour tracer son chemin vers le match ultime et savourer la victoire pour la première fois depuis 2017.

 « Je suis super heureux de gagner aujourd’hui (dimanche). Ça récompense de longs mois d’efforts », s’est réjoui le nouveau champion.

Maintenant installé au 140e échelon, Tsonga espère poursuivre sur sa remontée pour faire partie des têtes de série de Roland-Garros, en mai prochain.

De son côté, le jeune Daniil Medvedev, qui a célébré son 23e anniversaire de naissance hier, a mis la main sur sa première couronne de la saison, et la quatrième de sa carrière, en remportant les grands honneurs du tournoi de Sofia, en Bulgarie. La troisième tête de série a allègrement franchi les étapes du tableau en ne concédant qu’une seule manche. Le Russe a disposé du Français Gaël Monfils en demi-finale avant de prendre la mesure du Hongrois Marton Fucsovics pour mettre la main sur le trophée.

« Je me sentais sous pression et très nerveux, alors je suis vraiment heureux d’avoir réussi à remporter le titre », a déclaré Medvedev à la suite de son triomphe.

L’Argentin Juan Ignacio Londero a réalisé un coup d’éclat devant ses partisans, à Cordoba. Le 112e mondial, qui n’avait jamais signé une victoire sur le grand circuit, a pleinement profité du laissez-passer que lui avaient accordé les organisateurs du tournoi pour mettre la main sur son premier titre de l’ATP. Pour ce faire, il a notamment dû se départir de Nicolas Jarry, 41e meilleure raquette du circuit, ainsi que de trois de ses compatriotes.

 « Je suis très ému. Vous devez comprendre que je suis venu pour essayer de franchir un tour pour défendre les 130 points que j’avais. Je savais que mes chances d’accéder au tableau principal de Roland-Garros étaient minces, mais j’y serai maintenant. Je sais que j’aurai de la difficulté à m’expliquer mon nouveau classement de l’ATP. Il faudra que je le regarde plusieurs fois pour le croire », a confié celui qui occupe maintenant le 69e échelon.

Les faits

  • Tomas Berdych remonte la pente. Après avoir prématurément mis un terme à sa saison 2018 en juin dernier à la suite d’une blessure au dos, le Tchèque a repris du collier en janvier et tente de retrouver sa place parmi le Top 20. Sa présence au carré d’as du tournoi de Montpellier lui a d’ailleurs permis d’effectuer un bond de 20 places pour occuper le 59e échelon. Berdych est un adversaire redoutable et il sera intéressant de suivre sa progression dans les prochaines semaines.
  • Pierre-Hugues à la recherche de son premier titre de simple. Mieux connu pour ses exploits en double — quatrième mondial de la spécialité, 15 couronnes à son actif, dont une de chaque épreuve du Grand Chelem — le Français tente de se faire un nom en simple. Le week-end dernier, il est passé bien près de récolter son premier titre, mais il s’est incliné en finale de l’Open Sud de France face à son compatriote Tsonga.

Photo: Open Sud de France, Montpellier

Cette semaine : Le retour de Nishikori

Contraint à l’abandon en quart de finale des Internationaux d’Australie, le Japonais est le favori du tournoi du Circuit 500 de l’ATP de Rotterdam, cette semaine. De plus, deux épreuves du Circuit 250 de l’ATP se dérouleront à New York et à Buenos Aires.

Photo: ABN AMRO WTT

Le contingent canadien

Nos Canadiens seront de retour au boulot cette semaine après avoir assuré la qualification du Canada à la finale de la Coupe Davis, à Madrid, en novembre prochain. Ainsi, Milos Raonic et Denis Shapovalov sont respectivement les quatrième et dixième têtes de série à Rotterdam, alors que Peter Polansky prendra part au tournoi de New York. De son côté, Félix Auger-Aliassime s’est incliné lors de son premier tour au tournoi sur terre battue, à Buenos Aires, en Argentine.

 

Photo en vedette: Open Sud de France, Montpellier