En route vers la Coupe Rogers : Le premier Masters 1000 de Dominic Thiem

mercredi, 20 Mar

Bienvenue à En route vers la Coupe Rogers, un récapitulatif hebdomadaire de l’action sur le circuit professionnel de l’ATP avant l’édition 2019 de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, qui aura lieu du 2 au 11 août, au Stade IGA.

Cette semaine, nous revenons, sur l’Open BNP Paribas, premier tournoi du Circuit Masters 1000.

Photo: Jared Wickerham/BNP Paribas Open

La semaine dernière : Thiem, jusqu’au bout

L’histoire

On ne peut pas dire que la logique a été respectée au premier Masters 1000 de la saison alors que plusieurs têtes de série tombaient prématurément au combat, cédant ainsi leur place à des joueurs négligés.

Ainsi, Novak Djokovic (1er) et Alexander Zverev (3e) se sont inclinés dès le troisième tour. Djokovic, qui n’avait pas disputé de tournoi depuis les Internationaux d’Australie, a pu se consoler en accédant à la demi-finale du double aux côtés de Fabio Fognini.

La place laissée par Djokovic et Zverev dans la première moitié du tableau a notamment permis à Gaël Monfils, Dominic Thiem et Milos Raonic de s’illustrer. Le Canadien a atteint le carré d’as pour la quatrième fois en cinq ans avant de subir une défaite aux mains de Thiem.

Gaël Monfils, lui, semblait sur une lancée fulgurante et plusieurs croyaient même qu’il réussirait à se faufiler jusqu’au bout… jusqu’à ce qu’une blessure au tendon d’Achille le force à se retirer avant son duel de quart de finale contre Thiem. Faisant preuve de grande classe, il a toutefois demandé à l’organisation de pouvoir se présenter sur le terrain pour expliquer son forfait à la foule.

Dans la deuxième moitié de tableau, l’hécatombe fut moindre. En effet, seuls Medvedev et Goffin, parmi les meilleures raquettes, ont plié bagage dans les premiers tours. Cependant, le Polonais Hubert Hurkacz a fait des ravages, éliminant coup sur coup Young, Pouille (28e), Nishikori (6e) et Shapovalov (24e) avant de se faire arrêter par Roger Federer.

Dans le bas du tableau, Rafael Nadal, deuxième tête de série, semblait parti pour la gloire, et tous se réjouissaient à l’idée d’un carré d’as Federer-Nadal. Malheureusement, l’Espagnol a dû renoncer au duel en raison d’une douleur au genou, permettant ainsi à Federer d’accéder directement à la finale.

Le match ultime entre Thiem et Federer n’a pas déçu. Malgré la nervosité, l’Autrichien, qui partait à la conquête de son premier trophée du Circuit Masters 1000, a réussi à vaincre le Suisse pour une troisième fois en des comptes de 3-6, 6-3 et 7-5.

Les faits

  • Djere et Medvedev ne confirment pas. Vainqueurs des tournois de Rio et de Sofia, les trois jeunes sensations ont déçu à Indian Wells, s’inclinant tous avant les huitièmes de finale contre des joueurs qui semblaient à leur portée. Comment performeront-ils à Miami ?
  • Kohlschreiber impressionne. Après un début d’année plutôt difficile, Philipp Kohlschreiber a démontré qu’il a encore sa place parmi les meilleurs. En effet, il a causé quelques surprises en prenant la mesure de Nick Kyrgios et de Novak Djokovic.
Photo: Michael Cummo/BNP Paribas Open

Cette semaine : Direction Miami

En l’absence de Rafael Nadal, Novak Djokovic sera assurément en mode conquête durant les deux prochaines semaines. Il devra toutefois se méfier de son grand rival Roger Federer… et du récent champion d’Indian Wells, Dominic Thiem.

Federer, quant à lui, espère améliorer sa prestation de l’an dernier alors qu’il mordait la poussière dès le deuxième tour face à Kokkinakis.

Si la logique est respectée, voici ce que seraient les quarts de finale : Djokovic-Fognini, Raonic-Isner, Thiem-Monfils, Coric-Nishikori, Anderson-Khachanov, Medvedev-Federer, Tsitsipas-Cilic et Cecchinato-Zverev.

À suivre…

Photo: Mauricio Paiz

Le contingent canadien

Cette semaine, Milos Raonic et Denis Shapovalov sont d’ores et déjà qualifiés pour le deuxième tour du tableau principal de l’Open de Miami en vertu de leur statut de 12e et 20e têtes de série. Peter Polansky tentait de se qualifier, mais a été arrêté au premier tour. De son côté, Félix Auger-Aliassime est à un gain de se tailler une place au tableau principal ayant atteint le deuxième et dernier tour des épreuves préliminaires. Pendant ce temps, Brayden Schnur et Filip Peliwo participent à un tournoi Challenger en Chine.

(Photo en vedette: Kathryn Riley/BNP Paribas Open)

Mots-clés