En route vers la Coupe Rogers : Novak Djokovic soulève le trophée à Melbourne

mardi, 29 Jan

Bienvenue à En route vers la Coupe Rogers, un récapitulatif hebdomadaire de l’action sur le circuit professionnel de l’ATP avant l’édition 2019 de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, qui aura lieu du 2 au 11 août, au Stade IGA.

Cette semaine, nous revenons sur les Internationaux d’Australie, qui se sont conclu le week-end dernier.

Photo: Ben Solomon/Tennis Australia

Les deux dernières semaines : Novak Djokovic et son 15e titre de Grands Chelems

L’histoire

Au cours de la dernière quinzaine, les amateurs de tennis n’avaient d’yeux que pour les Internationaux d’Australie, première épreuve du Grand Chelem de l’année. Les joueurs, qui se sont évertués à nous impressionner sous la chaleur et le soleil de Melbourne, nous ont presque fait oublier qu’il faisait tempête chez nous.

C’est finalement Novak Djokovic qui a confirmé son premier rang mondial en s’emparant du titre grâce à un gain de 6-3, 6-2 et 6-3 aux dépens de Rafael Nadal, deuxième tête de série. Impeccable, le Serbe de 31 ans n’a commis que neuf fautes directes lors du duel ultime. Oui, NEUF !

De son côté, l’Espagnol n’avait concédé aucune manche avant la finale de Melbourne, même s’il avait dû faire face à des adversaires de taille, notamment Tomas Berdych, ex-quatrième joueur mondial, et Stefanos Tsitsipas, tombeur de Roger Federer au quatrième tour. C’est d’ailleurs cette défaite du Suisse qui l’a exclu du Top 5 mondial pour la première fois depuis presque deux ans. Le Grec, lui, a eu peine à réaliser ce qu’il venait d’accomplir :

« Je suis l’homme le plus heureux de la Terre à cet instant. Roger est une légende de notre sport, c’est mon idole depuis que j’ai six ans, jouer contre lui sur la Rod Laver Arena, c’était déjà un rêve qui devenait réalité, alors gagner à la fin, c’est indescriptible… »

Les amateurs de tennis attendaient donc le duel entre Nadal et Tsitsipas avec impatience, mais sont restés sur leur faim lorsque le Majorquin a pulvérisé le Grec par 6-2, 6-4 et 6-0.

Quant à Djokovic, il a concédé ses deux premières manches au troisième et au quatrième tour face à Shapovalov et à Medvedev. Le Serbe a ensuite profité de l’abandon de Kei Nishikori avant de ne faire qu’une bouchée de Pouille (28e) en des comptes de 6-0, 6-2 et 6-2.

Les faits

  • Alexei Popyrin et Alex Bolt, héros australiens. Popyrin, 149e joueur mondial au début de la quinzaine, a tout d’abord eu raison de Mischa Zverev, avant de prendre la mesure de Dominic Thiem par 7-5, 6-4, 2-0, abandon. Au troisième tour, il a tenu tête à Pouille, éventuel demi-finaliste, le poussant même à la limite de cinq actes. Tout un exploit ! Alex Bolt, 155e, a indiqué la sortie à Jack Sock avant de vaincre Gilles Simon en cinq manches chaudement disputées, pour le plus grand plaisir de ses partisans. Dire qu’il y a trois ans, il était en dehors du Top 500 et jouait au… football !
  • Frances Tiafoe en quart de finale. L’Américain, qui n’avait jamais franchi le troisième tour d’un tournoi du Grand Chelem, en a surpris plusieurs en accédant aux quarts de finale. Tombeur de Kevin Anderson, 5e joueur mondial, d’Andreas Seppi et de Grigor Dimitrov, le jeune joueur de 21 ans sera assurément à surveiller cette saison !
  • Au revoir, Andy ? Trois jours après avoir annoncé qu’il mettrait fin à sa carrière cette saison, Andy Murray a fait ses adieux à Melbourne au premier tour. Après un combat acharné en cinq manches contre Roberto Bautista Agut, le Britannique s’est finalement incliné après plus de quatre heures de bataille. « Si c’était mon dernier match, c’était une façon extraordinaire de terminer ma carrière. J’ai donné tout ce que j’avais, il ne me reste rien », a-t-il d’ailleurs confié après sa défaite.
Photo: Luke Hemer/Tennis Australia

Cette semaine : Les qualifications de la Coupe Davis par BNP Paribas

C’est le week-end prochain qu’auront lieu les rencontres de qualification de la Coupe Davis par BNP Paribas un peu partout sur la planète. Quelles nations réussiront à se qualifier pour les finales de Madrid ? À suivre…

Le contingent canadien

Plusieurs Canadiens étaient de la partie à Melbourne. Félix Auger-Aliassime, Brayden Schnur et Peter Polansky ont été stoppés aux qualifications, tandis que Denis Shapovalov et Milos Raonic prenaient part au tableau principal. Shapovalov s’est frappé à Novak Djokovic au troisième tour, s’inclinant en des comptes de 6-3, 6-4, 4-6 et 6-0. Quant à Raonic, il a été surpris en quart de finale par le Français Lucas Pouille, après avoir eu raison d’Alexander Zverev (4e) au tour précédent.

 

Photo: Ben Solomon/Tennis Australia

Mots-clés