4-13 août 2017, MONTRÉALAchetez des billets
X
EN FR
Accueil   Nouvelles   Une finale Federer-Nadal à l’Open de Miami

Une finale Federer-Nadal à l’Open de Miami

02 Avr 2017
Écrit par: Tennis Canada
Écrit par: Tennis Canada
Classé sous:

Ils ne se sont pas affrontés en 2016, mais alors qu’ils sont au crépuscule de leur carrière, Roger Federer et Rafael Nadal connaissent une magnifique saison. Nous ne sommes peut-être qu’en avril, mais nous aurons déjà eu droit à trois duels entre les deux légendes en 2017 et deux d’entre eux auront été des finales !

À la veille de leur rencontre à Miami, voici quelques éléments que vous devez connaître avant ce palpitant match de championnat.

1. Face à face

Nadal possède une fiche de 23 victoires et 13 défaites face à Federer, mais le Suisse domine l’Espagnol depuis le début de l’année.

En 2017, Federer détient une fiche parfaite de deux gains contre Nadal et a même remporté leurs trois dernières confrontations, toutes les trois disputées sur surface dure. Un petit rappel :

2017 — 4e tour d’Indian Wells :
Roger Federer bat Rafael Nadal 6-2, 6-3.

2017 — finale des Internationaux d’Australie :
Roger Federer bat Rafael Nadal 6-4, 3-6, 6-1, 3-6, 6-3.

2015 — finale de Bâle :
Roger Federer bat Rafael Nadal 6-3, 5-7, 6-3.

La dernière victoire de Nadal aux dépens de Federer remonte à la demi-finale des Internationaux d’Australie de 2014, il avait alors signé un gain de 7-6(4), 6-3 et 6-3. L’Espagnol n’avait jamais concédé plus de deux matchs consécutifs à son rival.

Il sera intéressant de voir ce que Nadal, qui est sur une séquence de trois défaites de suite, sortira de son chapeau pour la finale de Miami.

2. « Sunshine Double »

Roger Federer n’est plus qu’à une victoire de remporter le « Sunshine Double », un exploit qu’il est un des deux seuls joueurs de l’ATP World Tour à avoir réalisé — l’autre étant Novak Djokovic.

Le « Sunshine Double » est la conquête des titres d’Indian Wells et de Miami dans une même saison. Federer a réussi deux fois (2005 et 2006), tandis que Djokovic l’a fait à quatre reprises (2011, 2014, 2015, 2016).

En 2006, Federer avait été couronné champion des Internationaux d’Australie avant de s’approprier le « Sunshine Double ». Le même scénario se répètera-t-il cette année ? Federer n’a concédé que deux manches en route vers la finale. La deuxième manche de son quart de finale contre Tomas Berdych mettait fin à une séquence de 17 (!) manches consécutives arrachées au Tchèque.

Federer vient de remporter un onzième duel de suite et sa fiche est maintenant de 19 gains et un revers depuis le début de l’année (sa seule défaite est survenue aux mains d’Evgeny Donskoy, à Dubaï). À 35 ans, Federer pourrait devenir le joueur le plus âgé à remporter le « Sunshine Double ».

3. Un premier triomphe à Miami pour Rafa ?

Le trophée de l’Open de Miami est l’un des rares absents de l’impressionnante collection de Nadal.

L’Espagnol est un triple finaliste à Miami, notamment en 2005 alors qu’il tombait face au Suisse alors du premier « Sunshine Double » de Federer. Il avait également atteint la finale en 2011 et en 2014, mais c’est Novak Djokovic qui l’avait privé du titre, récoltant lui-même le « Sunshine Double » les deux fois.

On put sans doute présumer que Nadal est hanté par ces défaites précédentes et qu’il désire ardemment faire taire le passé et rompre la malédiction.

Nadal a allègrement franchi les étapes à Miami, ne perdant qu’une seule manche en route vers la finale — une roue de bicycle contre Philipp Kohlschreiber au troisième tour. Comme il joue son plus beau tennis depuis des mois (ou même des années), il ne serait pas surprenant de le voir sortir l’artillerie lourde pour cette finale.

4. La suite

La forme actuelle de Roger Federer lui permet de rêver à un autre exploit historique : le Masters d’or, qui survient lorsqu’un joueur remporte toutes les épreuves du Circuit Masters 1000 au moins une fois au cours de sa carrière.

Federer possède tous les trophées sauf ceux de Monte-Carlo et de Paris. Le tournoi de Monte-Carlo aura lieu un peu plus tard ce mois-ci, et bien que Federer soit absent de la liste des participants, il faudra surveiller une possible inscription de dernière minute.

Rafa Nadal sera de la partie à Monte-Carlo. Le « Roi de la terre » espère probablement écrire ses propres pages de l’histoire : un 10e sacre à Monte-Carlo, un 4e à Madrid, un 8e à Rome et un 10e à Roland-Garros feraient de lui le monarque incontesté de l’argile.

La finale de l’Open de Miami sera disputée le dimanche 2 avril.

 

Photos gracieuseté d’ESPN.