Abanda sort la tête haute

mercredi, 27 Juil

Confrontée à la 17e tête de série, la Montréalaise Françoise Abanda a résisté pendant 1 h 59 min avant de s’avouer vaincue par 7-6 (2) et 7-6 (3) devant l’Ukrainienne Elina Svitolina, mercredi après-midi, dans le cadre de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale.

La droitière de 19 ans aurait dû remporter la deuxième manche et elle y serait parvenue si ses premières balles de service ne l’avaient pas abandonnée d’abord à 4-3, puis à 5-4 et enfin à 6-5. Même le jeu décisif tournait à son avantage (3-0) avant que la nervosité la terrasse. Au cours de la rencontre, Abanda a concédé 17 balles de bris à son adversaire et elle en a perdu six.

Auparavant, l’Américaine Venus Williams s’était offert une jolie marche de santé sur le court central dans son affrontement avec la Tchèque Barbora Strycova. L’aînée des Williams, 6e tête série et finaliste à Stanford le week-end dernier, n’a mis de 58 minutes à atteindre le troisième tour. C’est sur une marque sans appel de 6-3 et 6-0 que la Californienne est sortie victorieuse, obtenant 58 points contre 33 pour sa rivale.

Deux surprises ont marqué la séance de matinée. L’Australienne Samantha Stosur, 13e tête de série, a quitté l’enceinte après avoir perdu contre la Russe Daria Kasatkina et l’Espagnole Carla Suarez Navarro, 8e tête de série, est disparue après une lutte de trois manches avec la repêchée Slovaque Kristina Kucova.

En revanche, la Russe Svetlana Kuznetsova, 9e tête de série, n’a éprouvé aucune difficulté à disposer de sa compatriote Alia Kudryavtseva, tandis que l’Italienne Roberta Vinci, 7e tête de série, s’en sortait en trois manches contre sa compatriote Camila Giorgi.

Mots-clés