Andreescu a raison de Bouchard et remporte sa première victoire à la Coupe Rogers

mercredi, 7 Août

La jeune joueuse de 19 ans, de Mississauga, n’oubliera probablement jamais cette soirée.

Opposée à sa compatriote Eugenie Bouchard, sous les lumières du Court central du Centre Aviva, Bianca Andreescu a signé sa première victoire à la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale en trois manches de 4-6, 6-1 et 6-4. L’adolescente canadienne disputait également son premier match depuis qu’elle avait été obligée de déclarer forfait à Roland-Garros en raison d’une blessure à l’épaule.

Pendant une bonne partie de la première heure, on aurait pu croire que cela allait être la soirée de Bouchard. Même si elle n’a pas goûté à la victoire depuis le mois de février, la Montréalaise de 25 ans avait une longueur d’avance au premier acte. Dès le premier jeu du duel, Bouchard a rapidement pris les devants 40-0 sur le service de sa rivale et a converti une balle de bris lorsqu’une volée d’Andreescu est allée choir dans le filet.

La joueuse de Mississauga a cependant remis les pendules à l’heure pour faire 4-4, mais Bouchard est revenue à la charge pour remporter la manche. Loin de se laisser abattre, Andreescu est parvenue à renverser la vapeur à la deuxième manche, limitant les fautes directes — dix de moins qu’à la manche initiale — et brisant Bouchard à trois reprises.

Andreescu a continué d’imposer son rythme à la manche décisive, marquant le bris dès le départ pour remporter un cinquième jeu consécutif. Bouchard a fait de son mieux pour s’accrocher et à 2-3, elle a profité d’une double faute de sa rivale pour créer l’égalité. Mais Andreescu n’a pas tardé à reprendre l’avance dès le jeu suivant et servir pour le match.

Cette victoire porte sa fiche de l’année à 22 gains et 4 revers (un pourcentage de victoire de 84,6). Andreescu et Bouchard s’affrontaient pour la deuxième fois sur le circuit professionnel. En janvier dernier, la 27e mondiale avait pris la mesure de sa compatriote en route vers la conquête du titre du tournoi de Newport Beach.

Andreescu participait également au tableau principal de la Coupe Rogers pour la deuxième fois de sa carrière. En 2017, à Toronto, elle s’était inclinée 6-4 et 6-1 face à Timea Babos dès le premier tour. La prochaine rivale d’Andreescu sera Daria Kasatkina, qui a surpris Angelique Kerber 0-6, 6-2 et 6-4 pour atteindre le deuxième tour.

La NO 8 mondiale stephens se fait éliminer

Immédiatement après le duel Andreescu-Bouchard sur le Court central, la qualifiée Marie Bouzkova a signé sa première victoire aux dépens d’une joueuse du Top 10 en éliminant la septième tête de série Sloane Stephens par 6-2 et 7-5. Ce gain est sans nul doute le plus important de la carrière professionnelle de la Tchèque. Avant ce soir, la joueuse de 21 ans avait perdu ses six matchs précédents contre des rivales du Top 50.

Bouzkova a réussi à convertir 5 de ses 11 balles de bris tout en effaçant 8 des 10 que Stephens a produites. Inversement, la 8e mondiale semblait un peu démunie. En effet, la finaliste de la Coupe Rogers de 2018 a commis 48 fautes directes et n’a réussi que 29 coups gagnants.

Au prochain tour, Bouzkova croisera le fer avec la gagnante du match opposant Jelena Ostapenko et Anastasia Pavlyuchenkova.

Tags