Andreescu se paie Pliskova et écrit une autre page de l’histoire

Vous est présenté par
vendredi, 9 Août
Vous est présenté par

Pour la première fois en 50 ans, il y aura une Canadienne au carré d’as du volet féminin de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale.

En effet, Bianca Andreescu s’est qualifiée pour la demi-finale en prenant la mesure de la troisième mondiale Karolina Pliskova en des comptes de 6-0, 2-6 et 6-4. La native de Mississauga, en Ontario, devient la première joueuse du Canada à atteindre le carré d’as de la Coupe Rogers depuis Faye Urban en 1969. La prochaine rivale d’Andreescu sera une autre étoile montante, soit l’Américaine de 20 ans Sofia Kenin.  

La Canadienne a été particulièrement brillante à la manche initiale. Sur sa deuxième balle de bris du premier jeu, Andreescu a mis Pliskova à l’épreuve avec quelques coups coupés qui ont semblé duper la Tchèque. Une de ses répliques a d’ailleurs chu dans le filet pour permettre à Bianca de prendre les devants.

L’adolescente canadienne ne s’est pas arrêtée là. Elle a converti trois des neuf balles de lui qui lui ont été offertes au cours de la manche, tout en gagnant 12 de ses 15 points au service. Il ne fait aucun doute que Pliskova n’était pas l’ombre d’elle-même. La troisième mondiale a commis quatre doubles fautes dans une manche qui a duré 23 minutes, ce que l’on voit rarement de la part de l’une des meilleures serveuses du circuit.  

Pliskova a toutefois retrouvé ses repères au deuxième acte. La joueuse de 27 ans a converti deux balles de bris et a remporté 13 de ses 16 points au service pour empocher les cinq premiers jeux de la manche. À 2-5, Andreescu a demandé un arrêt médical et n’est pas parvenue à remporter son service pour prolonger la manche.

Ennuyée par une douleur à la jambe gauche, Andreescu s’est nourrie de l’appui de la foule pour contrer les attaques de son adversaire. À 4-4, Pliskova a commis deux fautes directes fatales qui ont permis à Bianca de prendre l’avance. Elle a ensuite scellé l’issue de la rencontre sans concéder un point à la Tchèque pour ainsi atteindre sa première demi-finale de la Coupe Rogers.  

Samedi, Andreescu sera opposée à Kenin. La 27e mondiale a croisé le fer avec l’Américain à trois reprises au cours de sa carrière et a signé deux gains contre elle. La plus récente confrontation a eu lieu à l’Open de Miami Open, en mars, et Bianca l’avait remportée en deux manches.

Il ne fait aucun doute qu’Andreescu sera la favorite quand elle foulera le Court central du Centre Aviva, samedi après-midi. À la suite de son triomphe aux dépens de Pliskova, la Canadienne possède une fiche parfaite de six gains face à des rivales du Top 10. Depuis le début de la saison, elle a également enregistré 25 victoires en 29 matchs.

Mots-clés