Barty championne des Finales de la WTA et première au classement mondial

mardi, 5 Nov

Photo: WTA Finals

Comme on s’y attendait, les Finales de la WTA à Shenzhen ont été captivantes.  

À sa première participation à l’épreuve du simple, la numéro un mondiale Ashleigh Barty a conquis les grands honneurs en remportant le match ultime contre la championne en titre Elina Svitolina. Ce faisant, Barty s’est également assurée de terminer l’année au sommet du classement, devenant la première Australienne à se hisser au premier rang depuis Evonne Goolagong Cawley en avril 1976.

Voici un résumé des Finales.  

Groupe violet

La qualification de la jeune Bianca Andreescu a suscité beaucoup d’intérêt, d’autant plus qu’elle affrontait son idole de jeunesse, Simona Halep, d’entrée de jeu. Les deux joueuses ont offert un magnifique spectacle lors duquel Andreescu a plié échine en trois manches de 3-6, 6-7(6) et 6-3. Ce sera d’ailleurs la seule victoire de la Roumaine.

Malheureusement, la Canadienne s’est blessée au genou durant son duel contre Karolina Pliskova et a été contrainte à l’abandon après la première manche. C’est donc l’Américaine Sofia Kenin qui a pris sa place pour le dernier match du tournoi à la ronde.  

Ce sont Karolina Pliskova (2 victoires, 1 défaite) et Elina Svitolina (3 victoires, 0 défaite) qui ont accédé à la demi-finale.

Groupe rouge

Plusieurs surprises sont également survenues dans le Groupe rouge.  

En effet, après sa défaite contre Petra Kvitova en ouverture, Naomi Osaka a dû se retirer de la compétition en raison d’une blessure à l’épaule. Elle a été remplacée par Kiki Bertens, qui est la seule à avoir infligé un revers à Barty.

Petra Kvitova, qui participait aux Finales de la WTA pour la septième fois de sa carrière, n’a pas joué de chance et n’a récolté aucune victoire.

Ce sont donc Barty (2 victoires, 1 défaite) et Belinda Bencic (2 victoires, 1 défaite) qui ont pris part aux demi-finales.

Au carré d’as, Svitolina a eu raison de Bencic qui, malgré elle, a été contrainte d’abandonner en troisième manche, trahie à nouveau par son corps. En effet, blessée au talon lors de son premier duel contre Barty, ce sont cette fois son dos et sa jambe droite qui l’ont forcée à jeter l’éponge.

De l’autre côté, Barty indiquait la sortie à Pliskova en trois manches.

En finale, Barty est parvenue à prendre la mesure de Svitolina pour la première fois en six tentatives. La championne de Roland-Garros a produit une solide prestation pour détrôner sa rivale.  

« J’ai l’impression que c’est une année qui n’a jamais cessé. Il y a eu des hauts et des bas incroyables — probablement plus de hauts que de bas. Couronner le tout avec une soirée très, très spéciale à Shenzhen est vraiment formidable », a-t-elle confié après sa victoire.

Une excellente façon de clore l’année pour la première joueuse mondiale ! Maintenant, attendons de voir ce que 2020 nous réserve !

Mots-clés