Maria Sharapova tire sa révérence

jeudi, 27 Fév

Ancienne numéro un mondiale et championne de cinq titres de Grands Chelems, Maria Sharapova en a surpris plusieurs en annonçant hier matin qu’elle accrochait sa raquette.

Seule sa descente aux enfers aurait pu donner des indices sur son retrait. En effet, ses sorties expéditives lors de ses deux seuls tournois disputés en 2020, à Brisbane et à Melbourne, et des blessures l’ont fait dégringoler jusqu’au 373e rang de l’échiquier mondial.

Sa carrière a toutefois été ponctuée de succès : elle fait partie des joueuses qui ont remporté chacun des quatre tournois du Grand Chelem, notamment Wimbledon alors qu’elle n’avait que 17 ans.

Son départ du monde tennistique laissera assurément un grand vide sur le circuit de la WTA et les joueuses ont exprimé leur gratitude d’avoir pu côtoyer la Russe durant toutes ces années.

Championne des Jeux olympiques de 2016, Monica Puig a remercié la joueuse de 32 ans d’avoir été là pour elle dans des moments plus difficiles de sa vie, mais également d’avoir été une bonne amie pour elle.

Petra Kvitova, 11e raquette mondiale, a apprécié leurs rencontres sur le terrain et respecte énormément son éthique du travail.  

L’Australienne Daria Gavrilova a mentionné que Maria Sharapova sera toujours un exemple pour les jeunes qui veulent jouer au tennis et pour elle-même.

Le retrait de Sharapova a également fait des échos sur le circuit de l’ATP et même auprès des légendes du tennis.

Novak Djokovic et Billie Jean King n’avaient que de bons mots à l’égard de la Russe.

Très appréciée à Montréal, elle nous manquera à l’édition 2020 de la Coupe Rogers. Bonne retraite bien méritée, Maria !

Mots-clés