Place au Trophée de l’élite avec les joueuses du Top 20 !

mardi, 22 Oct

C’est à compter de mardi, et ce, jusqu’au 27 octobre, que se déroulera le Trophée de l’élite, à Zhuhai, en Chine. Le tournoi mettra en vedette les 12 joueuses du Top 20 qui ne se sont pas qualifiées pour les championnats de fin de saison de la WTA.  

Malgré les forfaits de certaines vedettes, notamment ceux de Serena Williams et d’Angelique Kerber, le tournoi s’annonce prometteur, car il réunit plusieurs joueuses de la prochaine génération et des athlètes plus aguerries.  

La première étape consiste en un tournoi à la ronde de quatre groupes de trois joueuses. Celles qui termineront au sommet de leur groupe respectif accéderont à la demi-finale avant l’ultime confrontation pour le titre.

Groupe Azalea

Favorite de l’épreuve, Kiki Bertens est entourée par Donna Vekic (8e) et Dayana Yastremska (10e).

Malgré des titres à Saint-Pétersbourg et à Madrid, Bertens n’a pas réussi à produire de bons résultats assez régulièrement, ce qui l’a exclu des Finales de la WTA.  

Si la logique est respectée, Kiki Bertens devrait émerger de son groupe, car elle a remporté ses deux derniers duels contre Vekic et son seul affrontement contre Yastremska.

Il faut toutefois se méfier de Yastremska, car la Russe, qui occupait le 60e rang à la fin de 2018, grimpe allègrement les échelons pour se trouver à la 23e place et a récemment surpris la deuxième raquette mondiale Karolina Pliskova, à Wuhan.

Groupe Camellia

Le groupe Camellia, mené par Sofia Kenin, deuxième tête de série, est également celui d’Alison Riske et de Karolina Muchova.

Kenin s’est imposée dès le début d’année en récolant le titre Hobart. Quelques mois plus tard, elle a conquis le titre à Majorque et à Guangzhou en plus de participer au carré d’as à Toronto et à Cincinnati. 

De son côté, Riske (7e) en a surpris plusieurs en juin dernier et décrochant la couronne à Bois-le-Duc, aux Pays-Bas grâce à un gain aux dépens de Bertens. Elle compte également des victoires face à Ashleigh Barty et à Belinda Bencic.

Quant à Muchova, qui est passée du 144e au 26e rang en moins d’un an, connaît une belle percée ayant atteint les quarts de finale à Wimbledon et récolté son premier titre à Séoul.  

Groupe Orchid

C’est Madison Keys qui mènera le groupe Orchid. Bien ancrée dans le Top 20 depuis quelques années, l’Américaine s’est encore démarquée en ajoutant les titres de Charleston et Cincinnati à son palmarès.

Après avoir connu un début d’année difficile, Petra Martic a vécu un printemps fructueux, atteignant aux moins les quarts de finale à chacun de ses tournois et récoltant au passage le titre à Istanbul.

De son côté, Saisai Zheng a remporté le premier titre de la WTA de sa carrière en juillet, à San Jose. Détentrice d’un laissez-passer pour cette compétition, elle excelle aussi en double comme le prouve son 27e rang de cette spécialité.  

Groupe Rose

Le dernier groupe, mais non le moindre, promet d’être coriace.

En effet, malgré les hauts et les bas qu’elle a connus cette saison, Aryna Sabalenka ne laisse pas sa place sur le circuit. Après avoir effectué une percée l’an dernier, la jeune Biélorusse a ajouté deux trophées à sa collection, soient ceux de Shenzhen et de Wuhan, signant en cours de route une victoire face à la première mondiale Barty.

En début d’année, Elise Mertens (6e) a ajouté un titre à son palmarès à Doha en éliminant coup sur coup Bertens, Kerber et Simona Halep. La Belge a ensuite enchaîné avec plusieurs belles prestations en double, ce qui lui a d’ailleurs permis de se hisser au troisième rang de cette spécialité.   

Maria Sakkari a atteint un sommet personnel cette saison. La Grecque a mis la main sur son premier titre de la WTA en avril, au Maroc. Elle en avait impressionné plus d’un en battant Mertens, Alison Van Uytvanck et Johanna Konta. Poursuivant sur sa lancée, elle avait ensuite participé au carré d’as du tournoi de Rome en tant que joueuse issue des qualifications.  

Il sera intéressant de voir quelles joueuses sortiront du lot cette semaine. Rappelons-nous que l’an dernier, Barty, 9e tête de série de l’épreuve, avait été couronnée championne. D’ailleurs, seules Sabalenka, Mertens et Keys faisaient partie du tournoi l’an dernier.

Mots-clés