Serena a rendez-vous avec Andreescu en finale et espère conquérir son quatrième titre de la Coupe Rogers

dimanche, 11 Août

Pour la première fois en six ans, Serena Williams participera à la finale de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale.

La détentrice de 23 couronnes de Grands Chelems a dû combler un écart d’une manche pour venir à bout de la qualifiée tchèque Marie Bouzkova en des comptes de 1-6, 6-3 et 6-3. Elle accédait ainsi à sa cinquième finale au Canada. Son ultime rivale sera Bianca Andreescu, de Mississauga, en Ontario, et elle aura la chance d’égaler Chris Evert et Monica Seles pour le plus grand nombre de titres de la Coupe Rogers (4) au cours de l’ère ouverte.

En route vers son premier carré d’as d’une épreuve de la WTA, Bouzkova avait indiqué la sortie à trois championnes de Grands Chelems (Stephens, Ostapenko, Halep) et elle semblait bien partie pour en ajouter une quatrième à son tableau de chasse.  

La jeune Tchèque de 21 ans a amorcé le duel en lionne, brisant Serena dès le premier jeu du match avant de faire fléchir l’Américaine à deux autres reprises pour aisément empocher la manche en 28 minutes.

Bouzkova était peut-être en feu, mais cela coïncidait aussi avec des erreurs inhabituelles de Williams. Menée 1-3, Serena a été incapable d’effacer une balle de bris, dirigeant un revers dans le filet. Par la suite, à 1-5, l’Américaine de 37 ans a commis deux doubles fautes, laissant le champ libre à son adversaire.  

Serena s’est toutefois ressaisie et a finalement trouvé ses repères au deuxième acte. À 3-3, elle a produit un puissant coup droit pour marquer le bris. De là, Serena a continué à dicter le jeu par sa puissance pure ravissant à nouveau le service de Bouzkova pour forcer la tenue d’une manche décisive.

La triple championne de la Coupe Rogers a poursuivi sur sa lancée, et, malgré de vaillants efforts de sa rivale, est parvenue à soutirer le gain pour accéder à la finale et signer la 500e victoire de sa carrière sur surface dure.

En neuf présences à la Coupe Rogers, Williams a atteint la finale à cinq occasions. La neuvième mondiale n’a perdu qu’une seule finale au Canada, soit lors de sa première participation, en 2000, contre Martina Hingis

Mots-clés