Serena et Osaka, une reprise de la finale des Internationaux des États-Unis

vendredi, 9 Août

Préparez votre maïs soufflé, tout un spectacle s’en vient.  

Pour la première depuis leur duel en finale des Internationaux des États-Unis, Serena Williams et Naomi Osaka dans ce qui sera sans doute le quart de finale le plus intrigant de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale.

En début de soirée, jeudi, Serena a freiné la qualifiée russe Ekaterina Alexandrova en deux manches de 7-5 et 6-4. Ce faisant, elle a écrit une page de l’histoire de la Coupe Rogers en récoltant sa 32e victoire au Canada, égalant le record de l’ère ouverte détenu par Arantxa Sanchez Vicario.

Serena pourrait éclipser cette marque vendredi alors qu’elle se mesurera à Osaka, qui a indiqué la sortie à la jeune Polonaise de 18 ans Iga Swiatek en des comptes de 7-6(4) et 6-4. La Japonaise accédait ainsi aux quarts de finale de la Coupe Rogers pour la première fois de sa carrière.


Comme mentionné précédemment, le dernier duel entre Osaka et Williams remonte à Flushing Meadows, il y a un an. C’est là que la Japonaise a privé l’Américaine d’une 24e couronne de Grands Chelems en la dominant 6-2 et 6-4. Depuis, Osaka a ajouté un deuxième grand titre à sa collection en étant couronnée championne des Internationaux d’Australie, en janvier.

Serena a connu des hauts et des bas, jeudi soir, ce qui pourrait être de mauvais augure pour la bataille de vendredi. La joueuse de 37 ans s’est trouvée en situation de déficit dans les deux manches. Menée par deux bris dès le début du premier acte, Williams a ensuite empoché quatre jeux de suite avant de conclure la manche sur sa quatrième balle de bris.

Un scénario presque identique s’est produit à la deuxième manche. Serena a dû combler un écart de 0-2 et a eu besoin de quatre balles de match avant d’obtenir sa place en quart de finale. Cela pourrait s’avérer problématique contre une joueuse de la trempe d’Osaka.

La Japonaise de 21 ans tentera aussi de regagner le sommet du classement mondial. Elle avait été évincée de cette place de choix à la suite de piètres résultats au cours des saisons sur terre battue et sur gazon. Toutefois, avec la tournée nord-américaine sur surface dure, Osaka semble revigorée et il ne serait pas surprenant qu’elle se fraye un chemin en finale pour ensuite soulever le trophée.

Il ne faut cependant pas oublier l’expérience de Serena à la Coupe Rogers. En effet, en huit participations à la Coupe Rogers, elle est tombée avant le carré d’as qu’une seule fois.

Halep et Bouzkoza ont rendez-vous en soirée 

Après un départ laborieux à la Coupe Rogers, Simona Halep semble avoir pris son élan dans sa tentative de défendre son titre.

La Roumaine, qui est la quatrième tête de série du tournoi, a dominé Svetlana Kuznetsova par 6-2 et 6-1 en 67 minutes. La veille, Halep avait eu besoin de deux heures et demie pour se départir de Jennifer Brady. La championne en titre de Wimbledon compte maintenant sept gains consécutifs au Canada et a remporté 13 de ses 14 derniers duels de la Coupe Rogers.

Marie Bouzkova espère mettre fin à la séquence victorieuse de Halep. Bouzkova prendra part à son premier quart de finale de la WTA grâce à un gain de 6-2 et 6-2 aux dépens de Jelena Ostapenko. La Tchèque de 21 ans a prouvé qu’elle était capable de se montrer à la hauteur.

Avant son match contre Sloane Stephens (7e), Bouzkova possédait une fiche de 0-7 contre les joueuses du Top 50. Tout cela a évidemment changé cette semaine, ce qui fait d’elle une sérieuse menace pour Halep.

Tags