Serena signe une victoire historique dans une reprise de la finale des Internationaux des États-Unis

samedi, 10 Août

À leur premier affrontement depuis la finale des Internationaux des États-Unis, Serena Williams a signé son premier gain aux dépens de Naomi Osaka, éliminant la deuxième mondiale en des comptes de 6-3 et 6-4. Ce faisant, elle devient la joueuse ayant remporté le plus de matchs à la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale depuis le début de l’ère ouverte. En accédant à la demi-finale, Serena a maintenant 33 gains à son actif, améliorant ainsi le record précédent de 32 détenu par Arantxa Sanchez Vicario.

C’est aussi la première fois en trois rencontres que Serena a raison d’Osaka. Au carré d’as, la détentrice de 23 titres de Grands Chelems croisera le fer avec la Tchèque Marie Bouzkova.

Williams et Osaka ont été à la hauteur des attentes, vendredi soir. Les deux joueuses ont été nez à nez jusqu’à ce que Williams parvienne à ravir le service de sa rivale pour prendre les devants 5-3, concluant la manche par la suite sur un service imparable.  

Serena a poursuivi sur sa lancée au deuxième acte, convertissant une balle de bris dès la deuxième présence d’Osaka au service. L’Américaine a conservé cette avance pour le reste de la manche, et même si la Japonaise a réussi à essuyer trois balles de match, ce fut peine perdue, Serena produisant un ace pour mettre un terme à la rencontre.  

Williams en sera à une huitième demi-finale en neuf participations à la Coupe Rogers. La seule exception est survenue en 2005 lorsqu’elle a dû déclarer forfait avant son duel de troisième tour contre Flavia Pennetta en raison d’une blessure au genou.

Quant à Osaka, elle pourra se consoler rapidement, car elle retournera au sommet du classement mondial lundi prochain.

Mots-clés