Sofia Kenin s’illustre en Australie

lundi, 3 Fév

Photo : AP Photo/Lee Jin-man

La première épreuve du Grand Chelem de la saison vient de se terminer et le cercle des vainqueurs compte un nouveau visage. En effet, au cours du week-end, l’Américaine Sofia Kenin, 21 ans, a conquis son premier grand titre grâce à un gain de 4-6, 6-2 et 6-2 aux dépens de l’Espagnole Garbine Muguruza en finale des Internationaux d’Australie.

Comme si atteindre la finale n’était pas assez impressionnant, elle a aussi dû éliminer quelques grands noms pour y parvenir. En effet, le premier défi de la 14e tête de série a été de se mesurer à sa compatriote Coco Gauff. À seulement 15 ans, Gauff faisait déjà couler beaucoup d’encre après avoir eu raison de Venus Williams et de la championne en titre Naomi Osaka aux tours précédents. Par la suite, Kenin a pris la mesure de la numéro un mondiale et favorite de la foule Ashleigh Barty en quart de finale. Ce triomphe de Kenin à Melbourne fait d’elle la plus jeune championne des Internationaux d’Australie depuis Maria Sharapova en 2008.

La seule Canadienne au tableau féminin était Leylah Annie Fernandez, 17 ans, qui a dominé les épreuves de qualification pour accéder à son premier tableau principal d’un tournoi professionnel du Grand Chelem. Malgré une défaite de 6-4 et 6-2 aux mains de l’Américaine Lauren Davis au tour initial, Fernandez a acquis une expérience inestimable. Gabriela Dabrowski a connu une excellente quinzaine, accédant aux quarts de finale du double féminin et au carré d’as du double mixte.

Tags