VIDÉOS : 6 personnalités dont nous nous ennuyons

mercredi, 17 Juin

[vc_row full_width= » » parallax= » » parallax_image= » »][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]Il y a une chose que les joueurs de tennis ne peuvent pratiquer : la personnalité. Grands champions ou incroyables combattants, de nombreux joueurs ont marqué le tennis et nous ont laissés sur notre appétit.

Voici, dans un ordre aléatoire, la première partie de ces visages que nous aimerions revoir sur le terrain.

1. Kim Clijsters

[/vc_column_text][vc_single_image image= »4419″ border_color= »grey » img_link_large= » » img_link_target= »_self » img_size= »full »][vc_column_text]Heureux mélange d’histoire et de courage, Kim Clijsters est revenue au jeu en 2009 après une première retraite. Alors nouvelle maman, elle a conquis les grands honneurs des Internationaux des États-Unis, à son troisième tournoi seulement sur le circuit.

Oui, elle était la première mère à occuper le sommet du classement mondial (et est encore la seule) et la première à remporter un tournoi du Grand Chelem depuis Evonne Goolagong en 1980 à Wimbledon, mais c’est son charme et sa bonté sur le terrain et à l’extérieur des courts, beaucoup plus que ses 41 titres de la WTA et ses 4 couronnes de Grands Chelems, qui ont fait d’elle l’enfant chérie des amateurs.

En bref : Kim est la meilleure. Voyez pour vous-mêmes lors de sa dernière sortie de la retraite alors qu’elle affronte Andrea Petkovic pour une manche de démonstration lorsque la finaliste Carla Suarez-Navarro a été forcée à l’abandon, en février dernier.[/vc_column_text][vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=6RMJunV7Eh4″][vc_column_text]C’est comme si elle n’était jamais partie.[/vc_column_text][vc_column_text]

2. Bjorn Borg

[/vc_column_text][vc_single_image image= »4420″ border_color= »grey » img_link_large= » » img_link_target= »_self » img_size= »full »][vc_column_text]Ce n’est pas une question de bandeau.

Mais c’est un peu une question de bandeau.

Bjorn Borg a rapidement connu du succès alors qu’il était adolescent grâce à ses magnifiques résultats et à ses coups peu orthodoxes, participant ainsi à la croissance de la popularité du tennis.

Borg, qui était un des rares à frapper un revers à deux mains, a remporté 11 titres de Grands Chelems, animé par son endurance et sa puissance. Son style typiquement suédois et son sang-froid à toute épreuve n’étaient que le bandeau sur le gâteau.[/vc_column_text][vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=IQzdofnxvR0″][vc_column_text]Cheveux longs? Et puis?[/vc_column_text][vc_column_text]

3. Steffi Graf

[/vc_column_text][vc_single_image image= »4421″ border_color= »grey » img_link_large= » » img_link_target= »_self » img_size= »full »][vc_column_text]Acclamée par ses pairs, les amateurs et les experts comme étant la meilleure de tous les temps, Steffi Graf est aussi super cool! Elle a réglé une demande en mariage aussi bien qu’elle a réglé le cas de ses adversaires pour mettre la main sur son 22e (!!!) titre de Grands Chelems.

Nous nous ennuyons de la précision et de la puissance de Graf ainsi que les occasions d’utiliser son surnom « Fraulein coup droit ».[/vc_column_text][vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=XHeXPfZE1S8″][vc_column_text]

4. Marat Safin

[/vc_column_text][vc_single_image image= »4422″ border_color= »grey » img_link_large= » » img_link_target= »_self » img_size= »full »][vc_column_text]Marat Safin était-il le vrai dernier mauvais garçon du tennis? Un cimetière de raquettes cassées pourrait en être la preuve.

Safin perdait souvent son sang-froid, mais il possédait le talent pour faire parler sa raquette et accumuler les victoires, battant les héros locaux lors de ses deux conquêtes d’un Grand Chelem – Pete Sampras aux Internationaux des États-Unis et Lleyton Hewitt aux Internationaux d’Australie.

Le Russe avait également un bon sens de l’humour et a été sensible au « prix » que lui a décerné l’ATP pour l’impressionnante quantité de raquettes brisées.[/vc_column_text][vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=GzMvtWN_4X0″][vc_column_text]Il y a aussi ce petit bijou – regardez jusqu’à la fin.[/vc_column_text][vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=T8yfHuYm_kM »][vc_column_text]Clins d’œil ironiques!!![/vc_column_text][vc_column_text]

5. Elena Dementieva

[/vc_column_text][vc_single_image image= »4423″ border_color= »grey » img_link_large= » » img_link_target= »_self » img_size= »full »][vc_column_text]Elena Dementieva, qui s’est hissée au troisième rang mondial, n’est peut-être pas la joueuse la plus décorée, mais elle était l’une des plus redoutables.

Dementieva a dû composer avec un service, disons irrégulier, durant toute sa carrière et a subi des défaites crève-cœur; la finale de Roland-Garros de 2004 était possiblement la plus brutale.

C’était sa première grande finale et la première finale opposant deux Russes et Dementieva a commis dix doubles fautes dans une défaite de 6-1 et 6-2 aux mains d’Anastasia Myskina.

Elle a assez bien résumé la situation : « Je ne sais simplement pas servir. »[/vc_column_text][vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=JUwqQG-QDWE »][vc_column_text]Franchise à l’extrême.

Au cours de ses hauts et de ses bas, Dementieva a réussi à signer de belles victoires, notamment celle aux dépens de Serena Williams à Toronto, en 2009, avant de prendre la mesure de Maria Sharapova en finale.[/vc_column_text][vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=qEtzAIRVs8o »][vc_column_text]

6. John McEnroe

[/vc_column_text][vc_single_image image= »4424″ border_color= »grey » img_link_large= » » img_link_target= »_self » img_size= »full »][vc_column_text]Si nous n’avions pas mis JMac sur cette liste, vous vous seriez sans doute exclamé « You cannot be serious » (sérieusement?), je sais.

L’ex-numéro un mondial et détenteur de sept titres de Grands Chelems, a probablement transgressé toutes les traditions du tennis… de la meilleure façon possible.[/vc_column_text][vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=koE_e_LX4c0″][vc_column_text]Petite question : McEnroe serait-il aussi génial aujourd’hui avec la technologie Hawkeye???

Il faut probablement mieux ne pas trop y penser et simplement s’amuser de l’époque rebelle de JMac.[/vc_column_text][vc_column_text]—
Revenez-nous bientôt pour la deuxième partie![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Mots-clés