Yastremska surprend Konta en lever de rideau de la Coupe Rogers

Brought to you by
lundi, 5 Août
Brought to you by

Il y a à peine un an, Dayana Yastremska était exclue du Top 100 et n’avait remporté qu’une poignée de matchs sur le circuit de la WTA.    

Aujourd’hui, elle a continué de prouver qu’elle est une étoile montante du tennis féminin. En effet, à ses débuts au tableau principal de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, l’Ukrainienne a eu raison de la Britannique Johanna Konta, 14e mondial, en des comptes de 6-3 et 6-2. Yastremska remportait ainsi un quatrième gain aux dépens d’une joueuse du Top 20.

Le début de la première manche ne laissait toutefois pas présager une telle issue alors que Konta s’emparait du bris pour prendre les devants 2-1 sur une faute directe de la 33e mondiale. Cependant, après quatre tentatives dès le jeu suivant, Yastremska a finalement tiré profit d’une cinquième occasion pour niveler la marque. Elle a à nouveau brisé sa rivale pour mener 5-3 sur une autre faute directe de la Britannique de 28 ans et servir pour la manche.

L’Ukrainienne a poursuivi sur sa lancée au deuxième acte, signant deux bris pour distancer son adversaire. Konta a tout tenté pour prolonger le match. Elle a essuyé quatre balles de match et a eu deux chances de ravir le service de Yastremska, mais cette dernière est restée solide pour sceller l’issue de la rencontre.

Yastremska bat Konta pour la première fois de sa carrière. Lors de leur premier et seul duel précédent, Konta avait signé une victoire de 6-2 et 6-4 sur le gazon d’Eastbourne. Au cours des 12 derniers mois, l’adolescente ukrainienne s’est illustrée en récoltant trois titres de la WTA (Hong Kong, Hua Hin et Strasbourg) et pourrait faire partie des têtes de série des prochains Internationaux des États-Unis.

Fernandez falls, former champions soar in opening session

La championne junior de Roland-Garros n’a pas eu la partie facile. À ses débuts au tableau principal de la Coupe Rogers, Leylah Annie Fernandez a subi un revers de 6-0 et 6-2 aux mains de la jeune Tchèque Marie Bouzkova. La Canadienne de 16 ans était l’une des six adolescentes à prendre part au grand tableau.

Fernandez a éprouvé de nombreuses difficultés au cours de la rencontre, commettant 20 fautes directes. Malgré cette défaite, Leylah Annie Fernandez pourra retenir beaucoup d’aspects positifs de son été. En effet, la Lavalloise a conquis son premier trophée professionnel au Challenger de Gatineau et était finaliste à celui de Granby.

Dans les autres matchs, la championne de 2015 de la Coupe Rogers, Belinda Bencic, a amorcé son parcours en lionne, indiquant la sortie à la qualifiée Anastasia Potapova en des comptes de 6-2 et 6-1. La Suissesse de 22 ans n’a jamais été ennuyée par sa rivale et espère remporter une huitième victoire consécutive au Canada lorsqu’elle participera au deuxième tour.

Caroline Wozniacki, une autre ancienne championne au Canada, a goûté à la victoire à son premier match à Toronto. La 15e tête de série a aisément disposé de Yulia Putintseva en des comptes de 6-4 et 6-2. Wozniacki a conclu la rencontre en remportant 10 des 12 derniers jeux du duel. La gagnante de l’édition 2010 de la Coupe Rogers est l’une des 12 championnes de Grands Chelems à prendre part au tournoi cette semaine.

En double, la numéro un mondiale Ashleigh Barty et sa partenaire Victoria Azarenka ont accédé au prochain tour grâce à un gain de 6-1 et 6-2 aux dépens de Storm Sanders et de Monique Adamczak.

Tags